aéNCHBABILO,JAZZ,CONCERTS,MUSIQUE,PUB,BAB ILO, BAB-ILO




Février
L
M
M
J
V
S
D


31
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
1
2
3
4






Tous les dimanches de 19h00 à 22h00:
Musique brésilienne jazz, bossa, samba,
avec Sorriso, Murillo, Thierry Chillon,
Charles Amed Barry, Jerson Ramos et leurs amis.

 
Bab-Ilo Comedy
le Bab-Ilo présente chaque mois
des spectacles humour/stand-up.
[infos/réservations]
Mercredi 31 janvier
 
- 21h00 -
Jazz





 

Ray Layzelle Quintet feat. Samir Madiouni


Concert + jam session avec le saxophoniste anglais Ray Layzelle, le batteur Samir Madiouni et leurs invités.[en savoir plus]
Jeudi 1er février
 
- 21h00 -
Musique brésilienne






BrasilMusical
Isabelle Ferraz De Oliveira - voix
Helios Martinez - guitare
Leandro Soares - cavaquinho
Edmundo Carneiro - percussions

Entrez dans le jardin des délices des maitres brésiliens.Bossa Nova et Musiques Populaires Brésiliennes,de Pixinguinha à Djavan en passant par Tom Jobimet bien d'autres encore… [en savoir plus]


Vendredi 2 février
 
- 20h00 -
Récital
Jazz/World





- 21h30 -
Jazz Pop





Morena Fattorini & Alain Jean-Marie "Abandon à la nuit"
Morena Fattorini - voix
Alain Jean-Marie - piano


Chaque récital d’Abandon à la nuit est un événement unique qui repose sur l’équilibre entre les formes reconnaissables et les formes inconnues nées de l’instant et inspirées par la démesure de l’improvisation. Pour ce concert les musiciens complèteront leur répertoire avec des thèmes de Thelonious Monk, Duke Ellington,Charles Mingus, des biguines, des mélodies brésiliennes...
"Enchaîner ainsi airs baroque, mélodies classiques, morceaux des Caraïbes,compositions personnelles — et je n’ai pas parlé de la qualité des textes des auteurs choisis —,et réussir à faire de tous ces éléments une œuvre cohérente, est un véritable tour de forcecomme seuls les grands artistes, les plus conscients, parviennent à réaliser." - Jean Buzelin, www.culturejazz.net -
[en savoir plus]


Linda Bergmark & ses invités



Linda Bergmark est une auteure/chanteuse suédoise installée à Paris. Sa voix colore son univers aérien, avec des textes (en anglais et en suédois) à la poésie teintée de vécu. Une pop acoustique aux rythmes d'ailleurs, ombrée de mélancolie scandinave. [en savoir plus]


Samedi 3 février
 
-21h30 -
Jazz/Textes
Afro-caribéen






Philippe Cantinol - Pawol en Jazz
Philippe Cantinol - voix/textes [en savoir plus]
Alain Jean-Marie - piano [en savoir plus]
Charles Amed Barry - basse
Jean-Claude Montredon - batterie
[en savoir plus]

Philippe Cantinol porte en lui des paroles libres : ce Passeur de Paroles est à la fois conteur et poète, poète et conteur. Diseur de temps et de sens. En sa qualité de dé-livreur de mots vifs, il sait créer chez son public une émergence d’émotions. Comme un artisan de l’instant présent. Philippe Cantinol se présente ainsi :«Je m’abreuve à la source de l’oralité, mais l’univers que je décris est désormais écrit comme pour prolonger mon cri au cœur même de la modernité. Je me réapproprie la partie de ma culture enfouie. Et je prône que de ma bonne parole l’âme se réjouit que de ma bonne parole résonne le chant de tous les hommes sans trône. Qu’ils soient de Freetown ou de Carcassone. Si je puise l’essentiel sous le ciel de la Martinique, ma terre natale, la terre de mes racines ancestrales presque toujours tropicales c’est pour mieux atteindre la position verticale cependant mon regard scrute à l’horizontal».


Mercredi 7 février
 
- 21h00 -
Jazz




Charley Rose Trio
Charley Rose -  saxophone
Enzo Carniel - piano
Ariel Tessier - batterie

Né à Strasbourg Saint-Denis de la rencontre du pianiste Enzo Carniel du batteur Ariel Tessier et du saxophoniste Charley Rose, ce trio traite de donner une idée de "l'effort" (Conatus spinozien) qui réside en toute chose, donc par extension dans les musiques improvisées, qui, par lutte constante, trébuchements et prises de risques, parviennent à maintenir leur forme. D'un autre côté, influencée par les compositeurs du XXème siècle, l’écriture irrévérente à une seule maîtresse explore différentes allures du jazz d’aujourd’hui et d’autres temps.

Jeudi 8 février
 
19h30 -
Spectacle littéraire

 



- 21h30 -
Jazz



 

François Negret [en savoir plus]
Flèche la Chair - Lecture hypnotique-érotique

Chaque mois le comedien François Negret présente une serie de texte d'auteurs: Bolaño, Darwich, Lobo Antunès, Apollinaire, Simon, Verlaine... accompagné par des musiciens.
[en savoir plus]





Alexis Valet Quartet Hommage à Bobby Hutcherson
Alexis Valet - vibraphone [en savoir plus]
Simon Chivallon - piano
Samuel F'hima - contrebasse [en savoir plus]
Stefano Lucchini - batterie [en savoir plus]

Alexis Valet débute son parcours musical par la percussion à l’âge de 4 ans au conservatoire des Pavillons-Sous-Bois (93) avant d’intégrer le conservatoire de Saintes (17). A 17 ans il découvre véritablement le jazz grâce à ses parents. Trois ans plus tard il suit les cours de Vibraphone Jazz de Luc Lainé puis intègre le conservatoire de Bordeaux en Jazz, où il obtient son DEM avec mention A en 2015. Durant ces trois années au conservatoire de Bordeaux il travaille avec Julien Dubois, Étienne Rollin ou encore Jacques Ballue comme professeurs et aura l’occasion de rencontrer et de jouer avec Olivier Gatto, Bernard Lubat, Sébastien Arruti et Thomas Bercy. Le Alexis Valet Sextet remporte le Prix du Jury du Tremplin Action Jazz le 30 janvier 2016 au Rocher de Palmer à Cenon (33). Alexis Valet fait partie, avec de nombreux jeunes musiciens de sa génération, du renouvellement de la scène jazz toujours vivante et de grande qualité ! Admis au Pôle Supérieur de Paris, Alexis suit les cours de Bojan Z, Emile Spanyi ou François Merville pendant un an. Durant sa première année à Paris, où il arpente les Jams de la rue des Lombards, il monte son Quartet avec Simon Chivallon, Samuel F’hima et Gaetan Diaz, intègre le quintet « King of Panda » du saxophoniste Pierre Maury et joue dans diverses formations de la capitale.


Vendredi 9 février
 
- 20h00 -
Jazz

 












- 21h30 -
Jazz




Carte Blanche Daniele Vigilucci

Saxophoniste, guitariste et compositeur italien, originaire de Florence et résident à Paris, Daniele représente le métissage des musiques latines avec l'âme forte du jazz. Membre fondateur et directeur musical de la formation du disparu batteur américain, le " Ron Pittner Sextet " ( présent dès 1996 à 2001 au Festival de jazz de Colmar et également sur d'autres scènes à Paris et en Alsace ) avec lequel il proposait une musique faite de créativité, de fraîcheur et enraciné dans la tradition du jazz. A la fin des années 90, en quête de ses racines musicales, il forme son quartet " Italian Moods "( à " La Maison de la Musique - Nanterre - 99 " ) pour une relecture personnelle et jazz de la musique populaire italienne avec l'importante contribution des musiciens transalpins tels Giovanni Mirabassi, Achille Gajo, Nico Morelli, Fabrizio Fenoglietto, Mauro Gargano, Pier Paolo Pozzi. En parallèle, son amour pour la musique brésilienne l'amène à collaborer avec des artistes brésiliens établis a Paris comme Luiz De Aquino, avec qui il travaille longuement et participe à l'enregistrement de son album " Esquina do tempo " ( 2004 ). Il a également travaillé avec Chiquinho Timoteo, Marcia Maria, Ricardo Vilas, Manu le Prince, Katia Werneck, Cacau Queiroz, Dada Viana, Luiz Augusto, Paulo Lajao, Coaty de Oliveira.


Jobic Le Masson Trio feat. Steve Potts
Steve Potts -  saxophone [en savoir plus]
Jobic Le Masson - piano [en savoir plus]
Peter Giron - piano
[en savoir plus]
John Betsch - batterie [en savoir plus]

Jobic Le Masson, né en France en 1968, débute son éducation musicale à l’âge de 7 ans au conservatoire. Dès ses 16 ans, il s’expatrie aux Etats-Unis pour étudier la théorie musicale et la composition à la Greenwich High School dans le Connecticut. En 1987, il rentre à la Berklee School of Music à Boston et après avoir obtenu un diplôme d’Ingénieur du Son et de Bachelor of Music, il retourne en France ou il vit depuis 1990. Jobic dédie son temps à la composition, l’arrangement et l’organisation de concerts avec beaucoup de formations variées allant d’un Jazz traditionnel à l’improvisation libre. On le retrouve dans plusieurs projets avec les musiciens de la scène Parisiènne tels que Gwen Sampé, Benjamin Duboc, Didier Lasserre, Aldridge Hansberry, Sebastien Buchholz, Rasul Siddik, Amy Gamlen, Alexandra Grimal, Jean-Jacques Avenel, ainsi que des musiciens de passage tels que Roy Campbell, Hanah Jon Taylor, Jeri Brown…. Il joue aussi avec François Thébèrge, Makoto Sato, Antoine Paganotti, Lucien Johnson, Daniel Erdman, Steve Potts, Thomas Kpade, Michael Felberbaum, Karl Januska, Jean-François Pauvros, Sylvain Guérineau. C’est dans son trio avec Peter Giron et John Betsch que son travail est principalement centré. Cette série de concert annonce la sortie prochaine de son nouveau disque courant 2016.

Né le 21 janvier 1943 à Colombus, Ohio, Steve Potts vient d’une famille très mélomane. Dès son plus jeune âge, il est fasciné par le saxophone après avoir entendu jouer son cousin, Buddy Tate, saxophoniste dans l’orchestre de Count Basie. Plus tard à Los Angeles, il apprend la musique avec Charles Lloyd, parallèlement à ses études d’architecture. Il s’établit ensuite à New York où il poursuit son éducation musicale auprès d’Eric Dolphy. Il rencontre Ron Carter avec qui il devient ami. Il côtoie Coltrane, Jimmy Garrison, Tony Williamsn, Herbie Hancock, Chick Corea, Larry Coryell et Wayne Shorter. Il joue avec Roy Ayers, Richard Davis, Joe Henderson, Reggie Workman et Chico Hamilton avec qui il travaille pendant quatre ans. Puis en 1970, lassé de la vie new-yorkaise il part pour l’Europe, travaille avec Brigitte Fontaine, se fixe à Paris et se produit avec Dexter Gordon, Johnny Griffin, Mal Waldron, Ben Webster et Hal Singer avec qui il contenu d'entretenir des relations amicales et musicales … On le retrouve aussi avec l’Art ensemble of Chicago. En 1973 il forme un groupe avec Christian Escoudé, Boulou Ferré, Oliver Johnson et Gus Nemeth. Sa rencontre avec Steve Lacy date de cette époque. Les tournées s’enchaînent, ils parcourent le monde pendant plus de 23 ans et enregistrent ensemble plus de 25 albums, ce qui n’empêche pas Steve Potts de mener à bien d’autres projets comme d’accompagner Jessye Norman en 1982, de s’intégrer au groupe africain Ghetto Blaster en 1986, de composer des musiques de films, etc… Il reforme un groupe avec Richard Galliano, Michel Godard, Jean-Jacques Avenel, Bertrand Renaudin et enregistre « Pearl » en 1990. . Toujours aussi éclectique, il enregistre également un CD avec Imaran, groupe de musiciens Touaregs en sort un CD « Wet Spot » en 2000 avec un nouveau quartet composé de Michael Felberbaum, Stéphane Persiani et Richard Portier. Cette date marque le début d'une période très riche durant laquelle Potts se produit régulièrement au Club Les Sept Lézards à Paris, où pendant une huitaine d'années, il a invité plus de 70 musiciens, comme Alain Jean-Marie, John Betsch, François Ripoche, François Théberge, Stéphane Belmondo, Médéric Collignon, Stéphane Guillaume, Olivier Ker Orio, Jérôme Rateau, Morena Fattorini, Romain Clerc-Renaud, à jouer avec l'une de ses trois formations régulières Stevie and the Boogah Band (George-Edouard Nouel, Stéphane Persiani, Jean-Claude Montredon), the Institute of Advanced Harmony (Michael Felberbaum, Michel Edelin, Thomas Savy, Stephen Kerecki, Richard Portier) et Steve Potts and Family (Michel Edelin, Sophia Domancich, Jean-Jacques Avenel, Simon Goubert).
[Découvrir le nouvel album SONG]

 


Samedi 10 février
 
- 21h30 -
Jazz




Jobic Le Masson Trio feat. Steve Potts
Steve Potts -  saxophone [en savoir plus]
Jobic Le Masson - piano [en savoir plus]
Peter Giron - piano
[en savoir plus]
John Betsch - batterie [en savoir plus]

Jobic Le Masson, né en France en 1968, débute son éducation musicale à l’âge de 7 ans au conservatoire. Dès ses 16 ans, il s’expatrie aux Etats-Unis pour étudier la théorie musicale et la composition à la Greenwich High School dans le Connecticut. En 1987, il rentre à la Berklee School of Music à Boston et après avoir obtenu un diplôme d’Ingénieur du Son et de Bachelor of Music, il retourne en France ou il vit depuis 1990. Jobic dédie son temps à la composition, l’arrangement et l’organisation de concerts avec beaucoup de formations variées allant d’un Jazz traditionnel à l’improvisation libre. On le retrouve dans plusieurs projets avec les musiciens de la scène Parisiènne tels que Gwen Sampé, Benjamin Duboc, Didier Lasserre, Aldridge Hansberry, Sebastien Buchholz, Rasul Siddik, Amy Gamlen, Alexandra Grimal, Jean-Jacques Avenel, ainsi que des musiciens de passage tels que Roy Campbell, Hanah Jon Taylor, Jeri Brown…. Il joue aussi avec François Thébèrge, Makoto Sato, Antoine Paganotti, Lucien Johnson, Daniel Erdman, Steve Potts, Thomas Kpade, Michael Felberbaum, Karl Januska, Jean-François Pauvros, Sylvain Guérineau. C’est dans son trio avec Peter Giron et John Betsch que son travail est principalement centré. Cette série de concert annonce la sortie prochaine de son nouveau disque courant 2016.

Né le 21 janvier 1943 à Colombus, Ohio, Steve Potts vient d’une famille très mélomane. Dès son plus jeune âge, il est fasciné par le saxophone après avoir entendu jouer son cousin, Buddy Tate, saxophoniste dans l’orchestre de Count Basie. Plus tard à Los Angeles, il apprend la musique avec Charles Lloyd, parallèlement à ses études d’architecture. Il s’établit ensuite à New York où il poursuit son éducation musicale auprès d’Eric Dolphy. Il rencontre Ron Carter avec qui il devient ami. Il côtoie Coltrane, Jimmy Garrison, Tony Williamsn, Herbie Hancock, Chick Corea, Larry Coryell et Wayne Shorter. Il joue avec Roy Ayers, Richard Davis, Joe Henderson, Reggie Workman et Chico Hamilton avec qui il travaille pendant quatre ans. Puis en 1970, lassé de la vie new-yorkaise il part pour l’Europe, travaille avec Brigitte Fontaine, se fixe à Paris et se produit avec Dexter Gordon, Johnny Griffin, Mal Waldron, Ben Webster et Hal Singer avec qui il contenu d'entretenir des relations amicales et musicales … On le retrouve aussi avec l’Art ensemble of Chicago. En 1973 il forme un groupe avec Christian Escoudé, Boulou Ferré, Oliver Johnson et Gus Nemeth. Sa rencontre avec Steve Lacy date de cette époque. Les tournées s’enchaînent, ils parcourent le monde pendant plus de 23 ans et enregistrent ensemble plus de 25 albums, ce qui n’empêche pas Steve Potts de mener à bien d’autres projets comme d’accompagner Jessye Norman en 1982, de s’intégrer au groupe africain Ghetto Blaster en 1986, de composer des musiques de films, etc… Il reforme un groupe avec Richard Galliano, Michel Godard, Jean-Jacques Avenel, Bertrand Renaudin et enregistre « Pearl » en 1990. . Toujours aussi éclectique, il enregistre également un CD avec Imaran, groupe de musiciens Touaregs en sort un CD « Wet Spot » en 2000 avec un nouveau quartet composé de Michael Felberbaum, Stéphane Persiani et Richard Portier. Cette date marque le début d'une période très riche durant laquelle Potts se produit régulièrement au Club Les Sept Lézards à Paris, où pendant une huitaine d'années, il a invité plus de 70 musiciens, comme Alain Jean-Marie, John Betsch, François Ripoche, François Théberge, Stéphane Belmondo, Médéric Collignon, Stéphane Guillaume, Olivier Ker Orio, Jérôme Rateau, Morena Fattorini, Romain Clerc-Renaud, à jouer avec l'une de ses trois formations régulières Stevie and the Boogah Band (George-Edouard Nouel, Stéphane Persiani, Jean-Claude Montredon), the Institute of Advanced Harmony (Michael Felberbaum, Michel Edelin, Thomas Savy, Stephen Kerecki, Richard Portier) et Steve Potts and Family (Michel Edelin, Sophia Domancich, Jean-Jacques Avenel, Simon Goubert).
[Découvrir le nouvel album SONG]


Mercredi 14 février
 
- 19h00 -
Poésie
 




- 21h00 -

Musique brésilienne







Scène Ouverte poésie/chanson française
avec La Ruche des Arts


Chaque mois l'association La Ruche des Arts présente sa scène ouverte poétique.
et à 20h00 spectacle humoristique carte blanche à Zaia & Bernard Evain.
[en savoir plus]





Carte blanche Didier Sustrac
Didier Sustrac - voix/guitare [en savoir plus]
José Curier - basse [en savoir plus]
Edmundo Carneiro - percussions [en savoir plus]

Né en 1959 à Grasse, Didier Sustrac s’empare de la guitare familiale dés sa huitième année. Dix ans plus tard, nourri des récits de sa grand-mère poétesse et peintre, il part explorer le Venezuela une paire d’années... Puis le Brésil, et le choc de la bossa nova « j’ai toujours l’impression d’en avoir été orphelin », il en sera le fils prodigue. Il s’immerge dans la mouvance de Joao Gilberto, Caetano Veloso et cisèle son écriture, pour laquelle le français s’impose. Son premier album, Zanzibar, lui vaut un joli succès en France et au Japon, occasions rêvées de repartir sur la route et d’invoquer les rencontres : des poèmes pour Madagascar, un duo avec Chico Buarque, ou Claude Nougaro, écrire pour les autres aussi pour les enfants...pour lui, cinq albums, autant de regards sur le monde. Et l’envie profonde de chanter pour nous.


Jeudi 15 février
 
- 21h00 -
Jazz





Le Chaos New Orleans Quintet
Julien Dubois - saxophone
Rémy Béesau - trompette
Alexis Valet - vibraphone
François Fuchs - contrebasse
Julien Francomano - batterie

Le batteur Julien Francomano présente une formation énergique, puisant son inspiration aussi bien dans l’univers de Tony Williams, que dans celui d'Horace Silver ainsi que dans le VSOP. Dans la mythologie grecque, le Chaos est une entité primordiale d'où naît l'univers. Dans le jazz, le Chaos est défini par le New Orleans et rend donc hommage au vieux style tout en ne le figeant pas dans le marbre.

Vendredi 16 février
 
- 20h00 -
One man show




-
21h30 -
Jazz





Jack dans "Pourquoi?"

Et si le plus grand voyage n'était pas avec soi-même ? Retrouvez le nouveau one man show de Jack, humoriste de la Côte d'Azur à la (non) conquête de la capitale.
[en savoir plus]








Jon Handelsman / Jean-Claude Montredon Spirit House Quartet



Projet né entre les murs du Bab-Ilo, Spirit House émerge d'une intense période de créativité inspirée de l'interaction entre Jon Handelsman et Jean-Claude Montredon, entourés de musiciens de différentes cultures et différents parcours. Ce métissage impromptu a été le laboratoire dans lequel Jon a composé les morceaux de ce disque. L'originalité est dans le résultat qui répond aux attentes du public, qui le place parmi les incontournables dans le monde du jazz. On ne se lasse pas de cette musique lumineuse et rythmée.[en savoir plus]


Samedi 17 février
 
-20h00 -
Jazz brésilien






-21h30 -
Jazz afro-caribéen





Paulo Lajao Lins & friends

Paulo Lajao Lins, Batteur et percussionniste de Rio de Janeiro à accompagné et joué avec les plus grands noms de musiques brésiliennes,la liste serait très grande si on osait la commencer. Il est arrivé en 1978 en Europe sur la scène du free jazz londonien et à finalement choisi Paris comme nouvelle patrie.





Christian Lauretta + Georges-Edouard Nouel Trio
feat. Jean-Claude Montredon


Le chanteur Christian Lauretta présente ses reprises de standards jazz en créole accompagné par le trio du grand pianiste martiniquais Georges-Edouard Nouel.





Mercredi 21 février
 
- 21h00 -
Jazz




Julian Leprince-Caetano et ses invités

Né en 1994 dans une famille de musiciens, Julian Leprince-Caetano joue du piano dès ses 5 ans. Issu d'une formation classique, il se découvre une passion pour le jazz au fil des années. Julian nous propose ici son propre projet, des compositions originales mêlant ses influences de Ravel à Herbie Hancock, Tigran Hamasyan, ou encore Gerald Clayton... Avec son équipe de jeunes musiciens talentueux, il emmènera le public dans un voyage alterné entre swing et jazz moderne.
Jeudi 22 février
 
- 20h00 -
Jazz





- 21h30 -
Jazz





Géraud Portal invite Domenico Sanna
Plume
- saxophone [en savoir plus]
Domenico Sanna - piano [en savoir plus]
Géraud Portal - contrebasse[en savoir plus]
Ivars Arutyunyan - batterie[en savoir plus]

Un quartet inédit à l'initiative du contrebassiste Géraud Portal qui invite pour l'occasion le pianiste italien Domenico Sanna de passage à Paris.



Gauthier Toux Quartet

Né en 1993 à Chartres, Gauthier Toux est un pianiste de jazz français. Il débute la musique à travers les écoles de musique Yamaha vers l'âge de 8 ans, avant de commencer le piano classique au conservatoire de Chartres. En 2006, il rencontre Antoine Delaunay et Jean-Jacques Ruhlman avec lesquels il étudiera jusqu'en 2011. En septembre 2011, il est admis à la Haute Ecole de Musique de Lausanne - département jazz - où il obtient un master in jazz performance en 2015, avec des professeurs tels que : Emil Spanyi ; Matthieu Michel ; George Robert... Durant ces années de formation, Gauthier a aussi étudié au Conservatoire supérieur de Copenhague (RMC) ainsi qu'aux côtés de Baptiste Trotignon, Franck Avitabile, Benoit Sourisse... En octobre 2013, il crée le Gauthier Toux Trio (Maxence Sibille, Kenneth Dahl Knudsen) avec lequel il enregistre son premier album « More than ever » (sorti en février 2015). Avec ce groupe, il se produit dans de grands festivals tels que : Jazz à Vienne ; Jazz à Orléans ; Cully jazz ; Jazz onze+ ; Copenhagen jazz festival et dans des lieux tels que : le Sunset Sunside ; le Théâtre d'Orléans ; l'AMR ; le Périscope ; le Moods ; l'Institut français d'Agadir ; le Chorus... Gauthier a aussi été lauréat des Monaco Jazz Soloist Competition, Piano Forte Jazz Competition, Nottingham Piano Solo Competition... Au cours de sa jeune carrière, il s'est produit avec des groupes tels que : Cauliflower ; Kenneth Knudsen orchestra ; World Citizen Band ; Rootwords... dans des lieux tels que : le Buenos Aires Jazz Festival ; Jazz b (Sao Paulo) ; B-Flat (Berlin) ; Maroquinerie (Paris)...[en savoir plus]

Vendredi 23 février
 
- 20h00 -
Musique brésilienne






- 21h30 -
Musique brésilienne




                                                                                                                            
Didier Sustrac Solo

Né en 1959 à Grasse, Didier Sustrac s’empare de la guitare familiale dés sa huitième année. Dix ans plus tard, nourri des récits de sa grand-mère poétesse et peintre, il part explorer le Venezuela une paire d’années... Puis le Brésil, et le choc de la bossa nova « j’ai toujours l’impression d’en avoir été orphelin », il en sera le fils prodigue. Il s’immerge dans la mouvance de Joao Gilberto, Caetano Veloso et cisèle son écriture, pour laquelle le français s’impose. Son premier album, Zanzibar, lui vaut un joli succès en France et au Japon, occasions rêvées de repartir sur la route et d’invoquer les rencontres : des poèmes pour Madagascar, un duo avec Chico Buarque, ou Claude Nougaro, écrire pour les autres aussi pour les enfants...pour lui, cinq albums, autant de regards sur le monde. Et l’envie profonde de chanter pour nous.


Circuito Aberto - "Carte Postale Du Brésil"
Sylvie Bergeron - voix
Thierry Monchény - guitare
Marc Madoré - basse
Frédéric Sicart - batterie


Un quartet qui puise son répertoire dans la musique populaire brésilienne la bossa nova, et côtoie le choro et le jazz.


Samedi 24 février
 
-20h00 -
Jazz brésilien





-
22h00 -
Jazz




Paulo Lajao Lins & friends

Paulo Lajao Lins, Batteur et percussionniste de Rio de Janeiro à accompagné et joué avec les plus grands noms de musiques brésiliennes,la liste serait très grande si on osait la commencer. Il est arrivé en 1978 en Europe sur la scène du free jazz londonien et à finalement choisi Paris comme nouvelle patrie.





Gwen Sampé & José Pendjé African Jazz Quartet
Gwen Sampé - voix
José Pendje - piano
Thérèse Henry - contrebasse
Jean-Claude Montredon - batterie

Révéler le Jazz à ses racines africaines, projet né de la rencontre de la chanteuse américaine avec le pianiste franco-congolais José Pendje.

Le quartet, au fil d’explorations mélodiques, harmoniques et rythmiques ouvre de nouvelles pistes pour une musique “afro-jazz”. Une réunion des musiques noires, résolument novatrice. Expressivité, densité et improvisation pour faire du concert, un instant sacré...
"La voix de Gwen Sampé, feulement de chat, puissance du swing, rocaille du rhythm ‘n’ blues. Des dégringolades vertigineuses de l’aigu dans les graves. Tout une vie...dans cette voix portant un jazz puisé profond dans ses racines afro américaines." Marie Perrin, La Tribune-Le Progrès.
[en savoir plus]

Mercredi 28 février
 
- 20h00 -
Jazz fusion




- 21h30 -
Jazz






Carte blanche Isao Yu

Le pianiste japonais eclectique et habitué du Bab-Ilo présente son nouveau projet.
[en savoir plus]







Ray Layzelle Quintet feat. Samir Madiouni



Concert + jam session avec le saxophoniste anglais Ray Layzelle, le batteur Samir Madiouni et leurs invités.[en savoir plus]


Jeudi 1er mars
 
- 21h30 -
Free-Jazz





Aldridge Hansberry Lan Quartet
Frédéric Maintenant - piano
Itaru Oki - trompette
Jean Bordé - contrebasse
 Aldridge Hansberry - batterie, flûtes


Aldridge Hansberry, originaire de la Nouvelle-Orléans, Aldridge vit en France depuis 1982. Elle se produit comme flûtiste, batteur, percussionniste et compositrice avec de nombreux artistes d’origines et de cultures multiples. Elle est reconnue pour son travail dans des styles variés (jazz contemporain et traditionnel, New Music, salsa, musique contemporaine, etc.) dans des contextes divers (des concerts, enregistrements, clubs, films; du théâtre, multimédia, music-hall) et son engagement envers la création. Son vocabulaire musical actuel est une synthèse de recherche, d’échanges et de création.

[en savoir plus]

Vendredi 2 mars
 
- 21h30 -
Jazz




                                                                                                                                

Julien Jolly invite Manu Guerrero, Gabriel Midon
& David Fettmann
Manu Guerrero - piano [en savoir plus]
David Fettmann - saxophone [en savoir plus]
Gabriel Midon - contrebasse [en savoir plus]
Julien Jolly - batterie [en savoir plus]

Julien Jolly est un musicien français né en 1981. Batteur de jazz de formation, il joue aujourd'hui dans des groupes de Hip-Hop, Musiques électroniques, Chanson française, Pop-Rock. Il est également compositeur et réalisateur/producteur pour d'autres artistes. Il accompagne Olivier Py à la batterie depuis 2003  .
Samedi 3 mars
 
- 21h30 -
Jazz



Julien Jolly invite Manu Guerrero, Gabriel Midon
& David Fettmann
Manu Guerrero - piano [en savoir plus]
David Fettmann - saxophone [en savoir plus]
Gabriel Midon - contrebasse [en savoir plus]
Julien Jolly - batterie [en savoir plus]

Julien Jolly est un musicien français né en 1981. Batteur de jazz de formation, il joue aujourd'hui dans des groupes de Hip-Hop, Musiques électroniques, Chanson française, Pop-Rock. Il est également compositeur et réalisateur/producteur pour d'autres artistes. Il accompagne Olivier Py à la batterie depuis 2003  .


Dimanches
 
- 19h30 -
Jazz




- 19h30 -
Jazz brésilien






Tous les dimanches 18h00
Xavier Felgeyrolles et ses invités


Standards jazz, bossa nova et morceaux caribéen revisités avec le pianiste Xavier Felgeyrolles et ses invités.






Tous les dimanches de 19h30 à 22h00
Jam Session Musique brésilienne: jazz, bossa, samba

Sorriso (saxophones, percussions)
Murillo De Alencar (guitare)
Thierry Chillon (sax, flûte)
Charles Amed Barry (basse)
et leurs invités


Retrouver Sorriso, Murillo, Thierry Chillon, Charles Amed Barry et leurs amis, chaque dimanche de 19h00 à 22h00. Le rendez-vous incontournable des amateurs de musique instrumentale brésilienne.










[retour haut de page]